Écoute, le vent dans les arbres...



En vélo, vers le Nord

De Anthisnes à Tromsø, 4555 km en vélo (pliant)...

Persåsen 23 juillet 2016
Ne sous-estimez pas mon vélo de clown
Itinéraires suivis : en rouge de Mo I Rana à Tromsø, en orange de Mo I Rana à Borlänge, en jaune de la Mer Baltique à Börlange, en vert de la Mer du Nord à la Mer Baltique, en bleu de Amsterdam à Emden, en mauve de Amsterdam à Essen et en noir petites promenades en Belgique

En vélo, au delà du cercle artique

De Mo I Rana à Tromsø, par la Kystriksveien, les iles Lofoten, Vesterålen, Senja et Kvaløya, 896 km en vélo - juillet 2015

Voir toutes les photos

Ågskardet 1er juillet 2015
Ågskardet

En vélo, au cœur de la Suède

De Mo I Rana à Borlänge, 1093 km en vélo au cœur de la Suède - juillet 2016.

Voir toutes les photos

 Strömsund 20 juillet 2016
Strömsund

En vélo, autour de l'Öresund

De Puttgarden à Borlänge, 959 km en vélo en traversant le Danemark et la Suède. - mai 2017.

Voir toutes les photos

Beateberg 14 mai 2017
Beateberg

En vélo, de la Mer du Nord à la Mer Baltique

De Emden à Puttgarden, 570 km en vélo, de la Mer du Nord à la Mer Baltique - mai 2016.

Voir toutes les photos

Ölendorf 13 mai 2016
Ölendorf

En vélo, de Amsterdam à Emden - juillet 2017

De Amsterdam à Emden, 367 km en vélo aux Pays-Bas - juillet 2017.

Voir les cartes

Bad Nieuweschans 31 juillet 2017
Bad Nieuweschans

En vélo, de Amsterdam à Essen - mars 2017

De Amsterdam à Essen, 200 km en vélo aux Pays-Bas - mars 2017.

Voir les cartes

Delft 28 mars 2017
Delft - Aan 't Verlaat

Un petit bilan chiffré du voyage:

  • - 4335 km en vélo et 220 km en ferries
  • - 71 jours sur mon vélo
  • - 25 km dans 19 tunnels différents :-(, dont un sous la mer :-)
  • - 14 ferries le long du trajet, depuis un tout petit bac sur 100 m au Pays-Bas jusqu'à une grande traversée de 90 km pour rejoindre les iles Lofoten
  • - 63 trains différents et près de 15.000 km en train (les deux trajets vers Mo I Rana, le trajet depuis Narvik et les deux trajets depuis Borlänge font à eux 5 plus de 11.000km), 3 pass interrail et 13 billets de train
  • - 1 seul trajet en bus (de Tromsø à Narvik), mais quel trajet!
  • - 92 jours de voyage en tout
  • - 0 crevaisons et juste quelques soucis mineurs avec le vélo, mais qui ne m'ont jamais empêché de continuer, sauf le bris de la roue libre (chance, c'était le dernier jour à 300 m de la gare de Copenhague)
  • - et pour ceux qui ne connaissent pas la géographie, il y a plus de km jusqu'à Tromsø que jusqu'à Athènes, Gibraltar ou Moscou...

En pratique...

Le train

Quelques adresses pour consulter les horaires et organiser son voyage

Train + vélo???

Avec un vélo normal, il faut oublier! Ce n'est pas pour rien que j'ai un vélo pliant. Les vélos ne sont pas acceptés sur les plupart des trains à grande vitesse (ICE, Thalys, SJ 2000). En Suède, ils ne sont acceptés pratiquement nulle part. Il reste les trains ordinaires en Allemagne, au Danemark et en Norvège (avec réservation à l'avance au guichet pour ce dernier).

En Suède, il faut faire attention. SJ n'aime vraiment pas les vélos (voir https://kundo.se/org/sj-english/d/may-i-bring-my-bicycle-onto-the-train/). À Narvik, à Borlange et à Stockholm, je me suis fait arrêter par un agent SJ, avant même d'avoir pu enlever mes sacs du vélo et plier celui-ci. Il faut alors expliquer (calmement) que c'est un vélo pliant, que l'on va le ranger dans un sac et que c'est donc un bagage à main normal. Par contre, il n'y a généralement pas de problèmes avec les autres compagnies suédoises (Öresundståg, Skånetrafiken...) qui ont souvent des emplacements prévus pour les vélos dans les trains.

Les ferries

Les cartes

Pour la préparation du voyage, j'utilise Travel & Notes et Maps. Cette application me permet de tracer mon itinéraire sur une carte, le plus souvent OpenStreetMap, d'ajouter des notes le long de l'itinéraire et d'imprimer un livre de voyage que j'emporte avec moi.

En voyage, j'ai toujours avec moi et le livre de voyage et une carte papier. Je fais très peu confiance au GPS et au GSM sur la route. Ceux-ci sont très bien en milieu urbain, sur de petits trajets, mais conviennent beaucoup moins dans des régions isolées (manque d'autonomie, réseau pas toujours présent, pas de vue d'ensemble sur un petit écran).

Où trouver les cartes papier

À Bruxelles, l'Anticyclone des Açores vend des cartes papier de beaucoup de pays.

Pays par pays, une suggestion de cartes papier et de sites Internet: 

Belgique et Pays-Bas

En Flandres et au Pays-Bas, je suis en général le réseau des points-noeuds. Celui-ci est très bien fait et souvent le long de petites routes. Deux sites Internet pour préparer son voyage: fietsnet.be (NL) et route.nl (NL).

Des cartes papier avec le réseau des points-noeuds peuvent se trouver sur internet chez https://shop.route.nl/kaarten/fietskaarten/.

Allemagne

Aïe, c'est le pays où j'ai le plus difficile à m'y retrouver. Vous pouvez au moins consulter le site de l'ADFC (DE). Des cartes sont aussi disponibles à l'Anticyclone des Açores.

Danemark

Des cartes vélo à l'échelle 1/100.000 peuvent se commander sur internet: https://www.scanmaps.dk/ (EN).

Suède

De nombreuses cartes peuvent se commander chez Norstedts (SE).Pour le sud, il existe des cartes vélo détaillées au 1/100.000 et des cartes plus générales au 1/200.000. Le nord et le centre sont seulement disponibles au 1/400.000, mais il y a tellement peu de routes que cette échelle est suffisante.

Vous pouvez également consulter la carte officielle de la Suède (https://kso.etjanster.lantmateriet.se/). Il y est également possible de télécharger des extraits de la carte au format pdf.

Norvège

Des cartes détaillées de certaines régions peuvent se trouver chez https://www.kartbutikken.no/. Des cartes plus générales sont disponibles chez http://www.swisstravelcenter.com/ (voir en particulier les cartes Kümmerly+Frey au 1/400.000 pour le nord).

Enfin, on ne peut pas ignorer l'excellente carte officielle de la Norvège (http://www.norgeskart.no/ ), carte qui est également disponible dans Travel & Notes et Maps.

Crédits